Les bases de la guitare blues

Les bases de la guitare blues

Dans cette série d’articles et de vidéos, on va s’intéresser à un style fondamental à la guitare : le blues. Ici, on commence avec les bases et une grille constituée d’accords assez simples… mais qui sonnent bien. A la fin de ce premier article, l’objectif est que vous jouiez ceci (voir la vidéo).

Les bases de la guitare blues

Le blues occupe une place centrale dans l’histoire de la musique moderne. La plupart des styles de musique actuels y plongent leurs racines, que ce soit le jazz, le rock, le reggae, et tout leurs dérivés. Je me souviens d’un poster chez un ami qui montrait ces ramifications… Au centre de l’image, il y a avait cette photo de Robert Johnson, le premier vrai bluesman, dont la légende raconte qu’il a reçu son talent d’un pacte signé avec le diable…

Robert Johnson, le premier bluesman

Pourquoi apprendre à jouer du blues à la guitare ?

Je vois trois excellentes raisons d’apprendre les bases du blues. Les voici :

1 Dans ses bases, le blues est un style relativement simple. Vous faites tourner quelques accords, et vous pouvez vous accompagner au chant ou jouer avec d’autres musiciens.

2 La grille de blues est un standard universel. Quoi de mieux pour un petit buff que de faire tourner une grille de blues ? Tout le monde connaît le I-IV-V, et c’est une excellente base pour l’improvisation.

3 La guitare est au blues, ce que le piano est au jazz : l’instrument de référence. Si vous êtes guitariste, il est presque de votre devoir de savoir comment faire tourner une grille de blues. Et vous verrez de plus que c’est un style extrêmement sympa !

Mais trêve de bavardages ! Dans cet article, nous allons voir les bases du blues à la guitare. Je vais répondre à plusieurs questions : « Qu’est-ce qu’une grille de blues ? » « Comment déterminer les accords que vous devez jouer ? ». Et pour finir, nous verrons un exemple de grille de blues en La.

Les grilles d’accords de blues

Les grilles de blues à la guitare

Dans l’exemple que j’ai pris pour cet article, nous allez jouer une grille de blues en La sur 12 mesures. Sa structure est la suivante : I-IV-V. En ce qui concerne la tonalité et le nombre de mesures, il n’est pas nécessaires de rentrer dans les détails. En revanche, en ce qui concerne la structure I-IV-V, des explications supplémentaires seront sans doute les bienvenues !

Qu’est-ce que la progression I-IV-V ?

La grille d’accords blues suit une progression I-IV-V. Ces chiffres correspondent aux différents degrés de la gamme que nous allons jouer.

Vous vous demandez peut-être : « c’est quoi ces « degrés » de la gamme ? » Pour l’expliquer très simplement, imaginez que vous remplaciez les notes de la gamme de Do par des numéros. Comme ceci :

Les degrés de la gamme de Do

Un blues en Do va donc impliquer de jouer les accords suivant : Do (I), Fa (IV), Sol (V).

Ces degrés sont très utiles car ils permettent de parler « objectivement » d’une note en indiquant sa position relative par rapport à la note dominante (= celle qui donne la tonalité du morceau). Les intervalles entre chaque degré restent les mêmes (1 ton, 1 ton, 1/2 ton, 1 ton, 1 ton, 1 ton), et il faudra donc altérer les notes à partir du moment où on ne joue plus en Do.

Mais pour rester simple, je vais prendre deux exemples sans rentrer dans ces subtilités, afin de rendre la chose plus parlante pour le néophyte :

Les degrés de la gamme de Mi

Quand vous jouez un morceau en Mi, cette note constitue le premier degré de la gamme. Toutes les notes qui suivent sont dans le même ordre : la seule chose qui change, c’est l’endroit d’où vous démarrez. Donc au lieu de Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si vous aurez Mi, Fa, Sol, La, Si, Do, Ré.

Voici la représentation graphique des différents degrés de cette gamme de Mi avec, mis en gras, les accords qui nous intéressent pour le blues en I-IV-V :

Les degrés de la gamme de Mi

En lisant simplement ce tableau, vous voyez quels sont les degrés I-IV-V de la gamme d’accords. Un blues en Mi va donc se jouer avec les accords de Mi, La, et Si.

Les degrés de la gamme de La

Même logique si on joue en La. Voici les degrés et le nom des notes qui y correspondent :

Les degrés de la gamme de La

Un blues en La se joue donc avec les accords de La, Ré, et Mi.

Cette explication simple vous permet de saisir ce qu’on appelle les degrés d’une gamme. Il y a bien sûr d’autres subtilités, mais vous avez là l’essentiel pour débuter et comprendre le principe. Si le solfège ne vous est pas étranger, vous aurez ainsi rajouté par vous-même les altérations des notes (en Mi : Mi, Fa#, Sol#, La, Si, Do#, Ré# ; et en La : La, Si, Do#, Ré, Mi, Fa#, Sol#).

La structure d’une grille de blues

Les accords de base pour la guitare blues

Maintenant que vous savez à quoi correspond la progression I-IV-V, intéressons-nous à la structure d’une grille de blues. Autrement dit, à quel moment joue-t-on tel ou tel accord ? Dans quel ordre, et pendant combien de temps ?

Dans un premier temps, on va voir la grille indiquant les degrés joués (I-IV-V), et dans un second temps, nous allons voir un exemple avec un blues en La. Dans la représentation ci-dessous, sachez juste que chaque case représente une mesure de 4 temps :

Grille de blues générique : I-IV-V

Appliquons maintenant cette grille avec des accords de 7ème (bluesy et qui sonnent bien), dans la tonalité de La. Cela donne la grille suivante :

Grille de blues I-IV-V en La

Dans l’ordre, on joue donc 4 mesures de La7, 2 mesures de Ré7, 2 mesures de La7, 1 mesure de Mi7, une mesure de Ré7, 1 mesure de La7 et enfin une mesure de Mi7.

Voilà, vous avez votre grille de blues en La !

Diagrammes des accords joués

Allons un peu plus loin, avec les diagrammes des accords (tirés du site 8notes) qui sont joués dans cette grille de blues en La. Car si vous débutez, il est probable que vous en aurez besoin !

NB : Si vous ne savez pas lire les diagrammes, rendez-vous sur la page : Tablatures et partitions. Vous y trouverez un document PDF à télécharger qui est consacré à la lecture des diagrammes, portées et tablatures.

Diagramme de l'accord de La7        Diagramme de l'accord de Ré7        Diagramme de l'accord de Mi7

Vous pouvez bien sûr jouer ces accords à d’autres endroits du manche. Mais, comme je l’expliquais au début de l’article, les blues en La et en Mi, en plus d’être très répandus, sont aussi plus simples à jouer pour les débutants, dans la mesure où ils vous évitent de faire des barrés.

Ajoutons à cela un autre avantage : en jouant en haut du manche et en ayant « les mains libres » (parce que vous n’avez pas à jouer de barré), vous allez aussi pouvoir rajouter des petites notes de ci de là pour enrichir le rendu. Nous verrons cela dans un autre article.

Comment commencer à pratiquer votre grille de blues ?

Apprenez dès maintenant à jouer votre premier morceau de blues à la guitare !

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main (grilles, structure de la progression et diagrammes des accords), vous allez pouvoir commencer à pratiquer ce blues de base. La toute première étape, c’est de vous mettre les accords dans les pattes, en les travaillant jusqu’à ce qu’ils passent bien. Ensuite, vous pourrez travailler la grille avec un métronome.

Dans la vidéo ci-dessous, je vous montre une manière assez simple et classique de jouer cette grille. Au niveau rythmique, sur chaque début de mesure, je commence par jouer deux fois la corde à vide de chaque accord, histoire d’avoir un rythme un peu plus balancé.

Voici ce que ça donne :

Il ne vous reste plus qu’à travailler cette grille par vous-même !

Pour conclure, j’espère que ce premier article vous aidera à bien démarrer votre apprentissage de la guitare blues. Les suivants s’intéresseront plus en détail à la rythmique blues (ou plutôt, à différents exemples de rythmiques blues), aux gammes blues, puis aux solos de guitare blues.

Pour l’instant, cette série n’est pas totalement définie. Donc si vous avez des questions ou que vous voulez que j’aborde des points plus particuliers, vous pouvez me l’indiquer dans les commentaires.

Posted in: Blues, Théorie

Leave a Comment (0) ↓

Leave a Comment